L’OADCPH, UN DISTRIBUTEUR RÉGIONAL À BUT NON-LUCRATIF EN AFRIQUE.Actualités

L’OADCPH, UN DISTRIBUTEUR RÉGIONAL À BUT NON-LUCRATIF EN AFRIQUE.

ÉTUDE DE CAS 7 : ORGANISATION AFRICAINE POUR LE DÉVELOPPEMENT DES CENTRES POUR PERSONNES HANDICAPÉES (OADCPH)

L’OADCPH est un distributeur régional à but non-lucratif togolais qui met en lien des fabricants internationaux et des prestataires en Afrique. OADCPH fournit un réseau de 80 membres dans 30 pays africains, qui comptent notamment des centres de réadaptation publics et privés, des prothésistes/orthésistes individuels, des ONG, des organisations confessionnelles et des gouvernements.
La cotisation annuelle est de 80 USD et les membres doivent signer une charte déontologique selon laquelle ils s’engagent à fixer des marges viables et abordables. Les membres de l’OADCPH bénéficient de tarifs négociés à partir de commandes de gros volumes passées auprès d’un ensemble de fournisseurs internationaux. OADCPH dispose d’un entrepôt de 600m 2 pour conserver les stocks et peut livrer des composants dans de nombreux pays en seulement 24heures.
Du fait de sa réputation et de son accès à des prothésistes/orthésistes en Afrique, l’OADCPH a pu négocier des financements pour ses besoins de fonds de roulement auprès des fournisseurs, offrant en retour des délais de paiement prolongés aux acheteurs. OADCPH diffuse également des informations concernant les produits des fournisseurs auprès de ses membres afin de permettre des prises de décisions plus informées en ce qui concerne le choix des produits et les achats. L’OADCPH pilote actuellement un projet d’impression
3D d’orthèses avec HI qui vise à fournir aux membres de la région des composants orthétiques fabriqués à partir d’une imprimante 3D centrale située dans son entrepôt. OADCPH a également créé un centre de formation régional qui propose toute une liste de programmes de formation à destination des prothésistes/orthésistes et d’autres professionnels de la réadaptation, concernant les compétences techniques, la gestion d’une unité de service et le développement administratif et professionnel.

https://at2030.org/static/at2030_core/outputs/PN-Prostheses_FR_1.pdf

READ MORE
AIDE À L’ACCÈS AUX SOINSProjet

Projet Aide à l’accès aux services

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Selon le Rapport mondial de l’OMS sur le handicap, plus d’un milliard de personnes vivent avec un handicap et d’ici 2030 ce chiffre devrait passer à 2 milliards de personnes qui auront besoin d’assistances technologiques. 80% des personnes en situation de handicap vivent dans les pays à faible et moyen revenu, notamment en Afrique et pourtant l’accès aux aides techniques y est plus difficile, et pour cause principale le manque de moyen financier.

En effet, la majeure partie de ceux qui ont besoin d’appareil en Afrique n’ont pas les moyens de bénéficier des soins de réadaptation ou de se procurer des appareils.

 

OBJECTIF

Ce projet a pour objectif de réduire les inégalités d’accès aux aides techniques en Afrique en mettant à la disposition des centres et professionnels de la réadaptation des composants recyclés et du matériel médical pour la prise en charge des personnes en situation de handicap les plus vulnérables.  En réalisant cet objectif, nous contribuons ainsi à la réduction du taux de handicap en Afrique.

 

DURÉE DU PROJET : 2017 –

 

PARTENAIRES

Centrale d’achats de OADCPH

HI

Alcura

Penta Group

SM Europe

Couple TAVERNIER

READ MORE
Projet

Projet ATIF

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

« Un milliard de personnes dans le monde souffrent d’un handicap, mais 90 % d’entre elles n’ont pas accès à des innovations technologiques abordables qui pourraient améliorer considérablement leur qualité de vie ». Ces personnes ne peuvent tout simplement pas disposer des aides techniques dont ils ont besoin.

« Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 place la santé et le bien-être au cœur de la nouvelle vision du développement. Il met l’accent sur la couverture sanitaire universelle (CSU) comme moyen de garantir un développement durable pour tous afin que chacun, où qu’il se trouve, puisse avoir accès aux services de santé dont il a besoin sans être confronté à des difficultés financières.

L’accès à des aides techniques de qualité au moment voulu est une condition essentielle pour progresser sur la voie de la couverture sanitaire universelle.

Cependant, un milliard de personnes dans le monde souffrent d’un handicap, mais 90 % d’entre elles n’ont pas accès à des innovations technologiques abordables qui pourraient améliorer considérablement leur qualité de vie.

Il est crucial de répondre aux besoins en aides techniques non satisfaits pour atteindre les objectifs de développement durable, pour assurer la CSU et pour mettre en œuvre la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées, ratifiée par 177 pays.

Le fonds ATIF soutient et accompagne des structures dans le domaine des technologies d’assistance en Afrique.

Avec le projet ATIF, l’OADCPH cherche à concrétiser d’une part la mise en place d’une antenne relais en Afrique de l’Est pour se rapprocher ainsi du reste de l’Afrique, et d’autre part à mettre en place une plateforme e-commerce pour une meilleure offre de service.

 

OBJECTIF :

L’objectif de ce projet est de permettre aux solutions technologiques d’atteindre plus de personnes en Afrique pour un meilleur accès aux aides techniques.

 

DURÉE DU PROJET :

 

PARTENAIRES

UK AID

AT2030

ASSISTIVE TECH IMPACT FUND

 

REFERENCES

ASSISTIVE TECH IMPACT FUND

OADCPH – venture introduction

READ MORE
Actualités

Visite d’échange entre AWA d’airbus defense & space à Lomé

OADCPH (Organisation Africaine pour le Développement des Centres pour Personnes Handicapées) a accueilli une délégation d’AWA (ALM With Africa) d’Airbus Defense & Space du 29 septembre au 2 octobre 2014 à Lomé. Cette délégation était constituée de Monsieur Christian Desagulier (chef du projet AWA) et Monsieur Ghislain de la Sayette (Directeur Afrique).

Le but de cette visite était de partager avec les acteurs de la réadaptation les Procédés de fabrications additives (scannage, conception numérique, fabrication par impression 3D) employées par Airbus et qui sont utilisables dans la fabrication des prothèses et orthèses de qualité, en un temps record et à des coûts réduits.

La réunion d’échanges organisée le 30/09 par OADCPH à cette occasion, a réuni 37 représentants des principaux acteurs de la réadaptation nationaux et internationaux exerçant dans le domaine du handicap au Togo (cf liste des participants). Après avoir présenté la société, le système d’impression 3D, Airbus a présenté la téléprothèse, ainsi que les emboitures obtenues par impressions 3D.

Cette réunion a été suivie d’entretiens individuels avec notamment le CNAO (Centre National d’Appareillage Orthopédique de Lomé, le FSH (Fonds Spécial du CICR pour les personnes Handicapées), l’ENAM (Ecole Nationale des Auxiliaires Médicaux de Lomé), Handicap International, l’OMS, le WoeLab, FETAPH (Fédération Togolaise des Associations de Personnes Handicapées), APROSA (Action pour la Promotion de la Santé)

Le 1er/10, la délégation a effectué une visite à Kpalimé dans la clinique d’APROSA, centre d’appareillage orthopédique situé à 150 km de Lomé.

A l’issue de cette visite, il a été convenu ce qui suit entre OADCPH et AWA :

Un atelier sous-régional sur la fabrication additive Il sera organisé par OADCPH et aura lieu à l’ENAM de Lomé en mars 2015 à Lomé. Cet atelier réunira une trentaine d’acteurs diversifiés (ingénieurs informaticiens, techniciens orthoprothésistes) venant de différents pays d’Afrique francophone. Durée de l’Atelier :

5 jours.

Produit :

  • appareillage de deux personnes amputées du membre inférieur.
  • OADCPH calculera un budget approximatif de l’atelier
  • Le module de formation sur la CAO sera dispensé parallèlement aux étudiants de l’ENAM
  • Un MOU sera rédigé par Christian Desagulier

La contribution d’Airbus sera en Nature :

  • chef de projet et technicien Christian Desagulier,
  • un formateur technicien spécialisé en CAO,
  • la machine (imprimante 3D) sera fournie par Airbus.
READ MORE